« Aux Armes de Strasbourg », une cuisine amoureuse de l’Alsace d’hier et d’aujourd’hui

Quarante ans de métier et autant d’amour pour la cuisine alsacienne. Alain Ehrhardt, chef emblématique du restaurant, a construit sa carrière des deux côtés du Rhin, travaillant des recettes traditionnelles savoureuses, puisant ses inspirations dans son Alsace natale.

A la tête des cuisines de la brasserie strasbourgeoise depuis 2011, le Chef compose des plats généreux, sincères, se concentrant sur le goût, dans le plus grand respect des produits locaux et de saison. Autour du chef, une brigade jeune et dynamique s’active chaque jour pour faire vivre une délicieuse expérience authentiquement alsacienne aux nouveaux visiteurs et aux fidèles habitués.

Presskopf, choucroute maison, bouchée à la reine, suprême de poulet au Riesling… découvrez les spécialités de la maison et une carte qui évolue au fil des saisons.

Un lieu généreux, une invitation gourmande à savourer toute l’année

« Aux Armes de Strasbourg », le partage et la convivialité sont de véritables valeurs.

Jessica Collin, maitresse de maison, et toute son équipe accueillent chaque convive avec un enthousiasme communicatif, soucieux du confort et de la satisfaction de chacun. Tous les jours, jusqu’à minuit, le restaurant ouvre ses portes pour profiter de son ambiance chaleureuse, où l’on finit toujours par échanger avec ses voisins, le tout dans un cadre rustique et boisé.

Rendez-vous dans une brasserie qui prend soin de vous, où l’on célèbre le bon vieux temps, comme ces étonnantes fresques murales qui racontent chacune leur histoire. Celle illustrant la Cathédrale de Strasbourg a été réalisée par André Schmitt au début du 20e siècle pour régler ses dettes ! Le fumeur de pipe serait un lointain propriétaire du restaurant et les fûts de bière évoquent la brasserie Le Gruber qui livrait jadis le restaurant.

« Aux armes de Strasbourg », une brasserie authentique, pour se sentir comme chez soi.

alain
logo

Alain Ehrhardt

Alain Ehrhardt, Si j’étais… je serais :

Un légume : le petit pois car j’aime sa rondeur et son goût

Une salade : La mâche car c’est une salade de la région que l’on déguste en hiver

Une épice : le curry pour sa puissance

Une sauce : le chutney, à la fois aigre et doux

Un fruit : la quetsche. Ma femme me surnomme ainsi lorsque je plaisante !

Un dessert : la crème anglaise, onctueuse et douce ; elle accompagne de très nombreux gâteaux

Une boisson alcoolisée : la sangria car elle rappelle toute l’année la Méditerranée et le soleil des vacances

Un produit de la mer : un crabe et plus précisément le tourteau avec de belles pinces

Un millésime : 1963, c’est tout simplement l’année de ma naissance

« Aux armes de Strasbourg », 
une brasserie authentique,
pour se sentir comme chez soi.